TwitterFacebookGoogleLinkedInYouTube

Gouverner au XXIe Siècle

La démocratie libérale occidentale, qui traverse une crise majeure, est aujourd’hui menacée d’obsolescence. Il est temps d’interroger en profondeur notre système de gouvernement et, pour ce faire, de porter plus loin notre regard.

À l’Ouest, les « démocraties industrielles » ont laissé place aux « démocraties de consommateurs » ; le mode de gouvernement à court terme y a noyé les ménages et les États sous la dette et paralysé le système de partis. En Chine, au contraire, l’approche de long terme adoptée par les leaders de la nation a fait connaître au pays un essor fulgurant aux retombées durables. Mais la croissance a apporté son lot de défis : la classe moyenne émergente souhaite participer davantage au processus décisionnel, et exige du gouvernement qu’il rende des comptes et lutte activement contre la corruption endémique.

En ce début de xxie siècle, les deux modèles, plus complémentaires qu’on ne le pense et qui sont au cœur de l’ordre mondial, doivent évoluer dans un monde multipolaire où aucun pouvoir ne domine et dans lequel les sociétés sont de plus en plus diversifiées. Cette situation requiert un nouveau système de « gouvernance intelligente » capable d’organiser la délégation du pouvoir et d’impliquer réellement les citoyens dans le processus décisionnel.

À partir d’expériences concrètes menées notamment en Californie, Nicolas Berggruen et Nathan Gardels donnent ici les outils pratiques et théoriques nécessaires à la mise en œuvre de cette « voie du milieu » entre l’Est et l’Ouest, qui permettra de relever les défis politiques et sociaux du futur.

 


« Berggruen et Gardels présentent une vision atypique de ce que devrait être une bonne gouvernance au XXIe siècle en dépassant les rengaines exaspérantes de l’affrontement Est/Ouest pour proposer une perspective bien plus attrayante et pragmatique. »
– Eric Schmidt, président exécutif de Google

« Berggruen et Gardels semblent être partout – de Pékin à Rome en passant par Mexico – et connaître tout le monde ; ils dépassent toutes sortes de frontières pour enrichir leur pensée et ont la détermination et les ressources nécessaires pour que se concrétisent leurs idées aussi originales que précieuses. »
– Nouriel Roubini, Roubini Associates

« Au vu de l’aliénation généralisée née des structures démocratiques actuelles, il devient urgent de repenser la gouvernance au XXIe siècle. Berggruen et Gardels proposent la création d’institutions hybrides qui associent responsabilité et expertise, inclusivité et méritocratie. Mariant les traditions confucéennes avec le sens de l’histoire européen et le pragmatisme américain, cet ouvrage rare allie une pensée radicalement innovante à de grandes connaissances pratiques. Il devrait figurer sur la liste de lecture de tous ceux qui, hommes politiques ou PDG, s’intéressent à la problématique de la bonne gouvernance à l’époque de la mondialisation. »
– John Gray, professeur émérite à la London School of Economics et auteur de The Two Faces of Liberalism